Appel citoyen contre l’incitation au viol sur Internet

Incitation au viol sur un site de coaching en séduction

 

Nous, militantes féministes et citoyennes, avons récemment dénoncé un site de coaching en « séduction » appelé Seduction By Kamal (1) comme incitant au viol.

Seduction By Kamal est un site d’apprentissage des techniques de « pick up artist », à savoir « artiste de la drague ». Il s’agit de techniques de « drague » et de conseils en matière de sexualité. Le site est gérée par la société SBK Coaching, et génère du profit grâce à la vente de livres numériques (« e-books »).

L’indignation s’est focalisée sur un article violent en accès libre et gratuit. Intitulé « Comment Bien Baiser : les 3 Secrets du Hard SEXE » (2), il nous apparait en réalité comme une incitation au viol, particulièrement toxique en raison de l’aspect éducatif du site.

Nous estimons que les propos sont explicites : pour bien « baiser », l’important est de ne pas tenir compte du consentement de sa « partenaire ». Une capture d’écran est conservée ici. Les extraits les plus choquants sont cités ci-dessous, dans la lettre au Procureur, ainsi que chez la blogueuse Diké (3).

Cet article a été écrit par Jean-Baptiste Marsille, rédacteur web, auto-entrepreneur et écrivain (4). Le directeur de publication du site se fait appeler Kamal (5).

Il ne s’agit pas d’un petit blog isolé. D’après son créateur, ce site reçoit 20 000 visiteurs par jours, le chiffre d’affaire de la société « SBK Coaching» est de l’ordre de 10 000 euros par mois (6). Sa page Facebook est suivie (« likée ») par près de 17 000 personnes. Nous notons aussi que les frais de fonctionnement du site semblent peu élevés, compte-tenu des avantages fiscaux de la Pologne par rapport à la France (7), et du caractère dématérialisé des publications électroniques vendues.

Malgré de multiples sollicitations depuis octobre 2012, Kamal n’a jamais réagi. L’article était toujours en ligne à l’heure où nous écrivons cette lettre.

 

Depuis 2012, cet article a également été signalé en vain au Ministère de l’Intérieur (www.internet-signalement.gouv.fr). Pourquoi la loi n’est-elle pas appliquée ? Est-ce un problème managérial (manque de moyens pour traiter tous les signalements) ou un problème culturel (mauvaise formation et sensibilisation des agents du Ministère à la misogynie en ligne et à la culture du viol) ?

 

Nous joignons donc à cette tribune une plainte au Procureur de la République concernant le délit d’incitation au viol en ligne sur la page signalée.

Appel aux autorités et aux acteurs du web : stopper la misogynie en ligne

 

Ceci dit, notre objectif n’est pas de nous focaliser sur ce seul type de site Internet à la marge, mais sur l’ensemble de la misogynie globalement répandue sur l’espace Internet, et trop tolérée.

De nombreux agresseurs et leurs complices se sentent autorisés, en toute impunité, à exhiber sur Internet leurs infractions misogynes (viol, agression, non-assistance à personne en danger, recel de médias à caractère pédo-criminel…). Leurs victimes sont réduites au silence ou humiliées à l’échelle planétaire, subissant la reproduction perpétuelle de leurs agressions sur les réseaux sociaux.

Comment les Internautes peuvent-ils encourager un tel laxisme envers des criminels, et une telle sévérité envers les victimes ? Certainement à cause d’un amalgame toxique entre sexualité et violence érotisée (culture du viol) combinée à une mauvaise appréciation du sexisme sur Internet, perçu à tort comme “virtuel”. 

Or le sexisme en ligne n’a rien de virtuel : le harcèlement subi par des personnalités connues comme par des adolescentes anonymes (ou qui auraient voulu le rester), le racolage des mineures par les pédo-criminels ou les proxénètes, l’omniprésence des images de femmes hypersexualisées et objectivées, dans les contenus personnels, journalistiques, culturels et commerciaux – clichés parfois pris à l’insu du sujet, l’humour sexiste qui alimente la tolérance envers le sexisme, les discours vindicatifs, stéréotypés et dégradants à l’égard des femmes, tout ceci est bien réel.

Ailleurs, sur le web anglophone notamment, des voix se sont élevées pour exposer l’ampleur de la misogynie sur Internet, et exiger des actions concrètes pour y mettre fin. Ainsi la campagne #FBRape a permis un début de dialogue avec Facebook, dans le but d’améliorer les systèmes d’identification et de modération des discours de haine misogyne (8).

 

Côté français, l’incitation à haine, à la discrimination ou à la violence est interdite par la Loi sur la liberté de la presse, article 24 (9). Nous exigeons que l’alinéa 7 soit appliqué, à savoir que l’incitation à la violence en raison du sexe, de l’orientation sexuelle ou du handicap soit réellement pénalisée.

Nous demandons également une modification de l’alinéa 6 de cette même loi (concernant l’incitation à la discrimination et à la haine) pour qu’il soit étendu au sexisme. Actuellement seules sont concernées les discriminations et la haine motivées par des raisons ethniques, raciales ou religieuses.

Enfin, nous appelons les pouvoirs publics à mettre en place une plateforme dédiée au signalement de sites misogynes, à la sensibilisation des acteurs du web sur le sujet, et à l’accompagnement des victimes de discrimination, de haine ou de violences misogynes sur Internet.

 

Nous appelons également les entreprises du web ou présentes sur Internet à mettre en place des pratiques éthiques pour lutter contre le sexisme sur Internet, en coopération avec la société civile.

 

Collectif féministe et citoyen

Plainte au Procureur

 

Paris, le 05/09/2013

Lettre R.A.R.

Monsieur le Procureur de la République,

Nous, citoyennes, tenons par la présente à vous signaler les faits délictueux visés par l’article 24 de la Loi sur la Liberté de la Presse qui punit de "cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende ceux qui (…) auront directement provoqué, dans le cas où cette provocation n’aurait pas été suivie d’effet, à commettre l’une des infractions suivantes : les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l’intégrité de la personne et les agressions sexuelles définies par le livre II du code pénal".

Sur le site Seduction By Kamal, cette page (URL : http://www.seductionbykamal.com/comment-bien-baiser – captures d’écran ci-joint) intitulée "Comment Bien Baiser : les 3 Secrets du Hard SEXE" constitue une apologie du viol et une incitation à la violence contre les femmes. Quelques extraits explicites :

  • "Montrez-lui qu’elle n’a pas vraiment le choix"
  • "Attaquez sa poitrine"
  • "créer rapidement une image du mec qui sait ce qu’il veut et qui l’obtient quand il veut".
  • "vous décidez [...] tout est entre vos mains (ou vos cuisses devrais-je dire)"
  • "perdre tout contrôle de la situation est un "turn on" majeur pour les femmes".
  • "appliquez-vous à aller en profondeur et à ne stopper la cadence que quand VOUS le décidez ! Elle se plaint ? Pas pour longtemps ! C’est un phénomène naturel de rejet de l’autorité, mais une fois cette barrière franchie, elle s’abandonnera à vous et vous demandera de la défoncer [...] c’est ça en fait la véritable notion du fameux "BIEN BAISER".
  • "Imposez votre puissance".
  • "Donnez des ordres et soyez inflexible. Ne lui demandez pas gentiment si, éventuellement, vous pourriez avoir une fellation et éjaculer dans sa bouche… La décision est prise, retirez-vous et faites la descendre vers votre sexe afin d’affirmer votre posture."
  • "Si seulement vous saviez combien de femmes rêvent de se faire démonter par un inconnu au chibre géant".
  • "Cette méthode est relativement efficace quand on rencontre une inconnue qui nous ramène chez elle. Si elle en arrive là, c’est sans doute parce qu’au fond, ce qu’elle veut, c’est tirer un coup."
  • "Ne lui demandez pas si vous pouvez la pénétrer comme un animal sauvage, faites-le !"
  • "il vous suffit [...] de laisser parler vos envies, sans vous restreindre. Prenez le contrôle du rapport sexuel et pensez que votre masculinité passe par des coups de boutoir infligés."
  • "ne vous refusez rien".

Nous avons signalé ce lien à internet.signalement.gouv.fr sans aucune conséquence concrète.

La présente faisant valoir ce que de droit.

Copie à

- Monsieur Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur

- Madame Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes,

- Madame Christiane Taubira, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

- Haut Conseil à l’Egalité entre les Femmes et les Hommes

- Observatoire des Inégalités

- Le Monde

- Le Figaro

- Médiapart

- Rue 89

- Libération

- Les Nouvelles News

- Slate

- Fédération Nationale Solidarité Femmes

- Signalement publié sur internet par une dizaine de blogs

 

le 05/09/2013

 

Capture d’écran de l’article signalé : http://dikecourrier.files.wordpress.com/2013/08/comment-bien-violer-une-femme-par-seduction-by-kamal-kay-et-jb-marsille1.pdf

 

 

 

Sources et liens cités dans l’appel :

 

(1)   www.seductionbykamal.com

(2)   www.seductionbykamal.com/comment-bien-baiser

(3)   http://dikecourrier.wordpress.com/2013/08/19/pick-up-artists-le-marketing-de-la-violence-misogyne

(4)   www.profils-auto-entrepreneurs.com/profil/jean-baptiste.marsille

(5)   www.seductionbykamal.com/mentions-legales/

(6)   www.agence-csv.com/seduction-by-kamal-le-seducteur/

(7)   www.lepetitjournal.com/varsovie/economie/132935-varsovie-eco

(8)   www.womenactionmedia.org/facebookaction/how-to-report-gender-based-hate-speech-to-facebook

(9)   www.legifrance.gouv.fr

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Pas de justice pas de paix sur radio libertaire

Voici quelques temps que le blog n’a pas été actualisé. L’action continue, pourtant. Nous sommes ravies d’avoir désormais un ministères des droits des femmes, et une ministre de la justice que nous espérons pouvoir bientôt rencontrer.

Hier, Muriel Salmona et Sandrine Goldschmidt, porte-paroles du manifeste, sont passées dans l’émission femmes libres de radio libertaire, pour parler de l’historique de la campagne et des conséquences post-traumatiques des viols, de l’urgence enfin que la société et la justice agissent ! vous pouvez écouter ou réécouter l’émission ici :

http://88.191.151.104/backup//mercredi/mercredi_1830/mercredi_1830.mp3

Par ailleurs, à l’occasion des "un an" de l’affaire du Sofitel, nous avons publié une tribune dans Slate.fr pour une analyse féministe de la lutte contre le viol depuis un an :

http://www.slate.fr/tribune/55019/dsk-un-an-apres-feminisme

Enfin nous avons suivi de très près ce qui s’est passé avec l’abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel et continuerons à nous battre auprès de l’AVFT pour qu’une loi juste soit le plus rapidement votée.

 

Publié dans #jenaipasportéplainte, justice, Pas de justice pas de paix, viols | Tagué , , , | Poster un commentaire

Les images de PJP à Créteil

Début avril, nous avons présenté à Créteil l’action du manifeste, les posters et #jenaipasportéplainte aux spectatrices du film "Invisibles" de Michal Aviad. Voici une video qui retrace ce moment, dont la rencontre entre Sandrine Goldschmidt, porte-parole du manifeste, et la réalisatrice.

Par ailleurs, nous sommes en train de préparer la suite de l’action.
Dans un premier temps, la mise à jour de la page de tweets #jenaipasportéplainte qui s’avère un peu compliquée, sera terminée nous l’espérons dans les jours qui viennent.
Ensuite, il faudra envisager d’interpeller les nouveaux élu-e-s (mais croisons les doigts jusque dimanche), et nous nous y préparons.

Plusieurs dates déjà à retenir : l’après-législatives pour envoyer des courriels aux député-e-s, et le festival Femmes en résistance les 29 et 30 septembre prochains pour les Francilien-ne-s (c’est à l’espace municipal Jean Vilar d’Arcueil).

A très bientôt !

Publié dans #jenaipasportéplainte, justice, Pas de justice pas de paix, viols | Tagué , , , | Poster un commentaire

La suite de l’action du manifeste Pas de justice, pas de paix #jenaipasportéplainte

Voilà, après deux semaines, nous avons décidé de laisser vivre le hashtag twitter #jenaipasportéplainte. De nouveaux tweets ont été reçus, en tout, nous savons que nous avons eu plus de 500 témoignages. Nous avons tout fait pour reprendre le maximum de tweets, sans tri particulier.

Il est néanmoins certain qu’étant donné les caractéristiques de l’outil twitter, nous en avons laissé passé quelques uns, peut-être beaucoup. Ainsi, nous avons été trop optimistes en disant que nous publiions "tous les tweets".

Nous arrêtons de copier-coller les tweets recensés sur twitter, parce que nous voulons maintenant passer à l’étape suivant de notre campagne : interpeller les politiques et les institutions de notre pays sur les principaux enseignements de votre participation, de l’oeuvre collective que vous avez créée. Désormais, avec des centaines de témoignages de très nombreuse victimes, le message politique qui est le notre et celui des mouvements féministes depuis des décennies ne peut plus être contesté. Nous allons leur dire : le viol est un crime massif, grave, aux conséquences dévastatrices, qui reste tabou, les victimes sont abandonnées par la socitété et ce sont vos témoignages qui en seront la preuve, l’évidence.

Il ne sera plus possible de dire que ce sont des cas isolés, que ce sont les victimes les coupables. Vos tweets seront toujours opposables.

Pour que votre parole soit la mieux respectée, nous vous proposons, si vous avez le sentiment que votre témoignage n’a pas été repris (non par le fruit d’une volonté délibérée mais parce qu’il nous a échappé), de nous l’envoyer jusqu’au 13 avril EXCLUSIVEMENT à l’adresse pasdjusticepasdpaix@gmail.com.

Nous prendrons le temps de tous les recueillir et les mettre dans la page des #jenaipasportéplainte. Merci pour cela de nous en envoyer en quantité limitée, et de respecter la forme twitter (140 signes maximum), afin que nous puissions au mieux retransmettre votre parole. Ils ne seront peut-être pas tous tout de suite en ligne, mais nous espérons que fin avril ce sera le cas. Nous vous tiendrons au courant.*

Par ailleurs, nous savons que libérer sa parole, dire des choses si grave, n’est pas sans conséquences. Nous vous rappelons que pour prolonger cette parole, vous pouvez vous tourner vers des professionnelles de l’écoute et de l’accompagnement (voir photo ci jointe).

De notre côté, une fois vos témoignages compilés, tous anonymement, nous nous concentrerons sur les suites politiques, sur le plaidoyer nécessaire pour continuer l’action et la porter à un cran supérieur.

Encore merci à toutes et tous pour votre courage, à toutes celles et ceux qui ont relayé notre campagne, et nous ne lâcherons rien !

Manifeste Pas de justice, pas de paix

*si vous avez l’impression que votre tweet n’a pas été pris en compte et ne le retrouvez pas sur twitter, vous pouvez utiliser l’outil snapbird.org.

Publié dans Uncategorized | 4 Commentaires

Le manifeste à Créteil

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mercredi, le festival international de films de femmes de Créteil présentait le film de Michal Aviad qui traite de la mémoire et du tabou du silence autour du viol, ce qui nous a donné l’occasion de rencontrer la réalisatrice. Une discussion très intéressante, où les mêmes phénomènes, toujours, se retrouvent : lorsqu’on ouvre un espace pour que la parole puisse s’exprimer, alors elle se libère.

Du coup, nous sommes très heureuses d’avoir pu présenter la campagne au public venu voir le film, avant de passer à la prochaine étape de notre action, qui sera l’interpellation des politiques grâce à vos témoignages.

Voici un album photo réalisé par notre photographe de talent !

 

Publié dans Pas de justice pas de paix | Poster un commentaire

Désormais une page dédiée aux tweets #jenaipasportéplainte

Vous trouverez dans le rectangle noir ci-dessus une page dédiée #jenaipasportéplainte que nous mettons à jour quotidiennement avec les plus de 500 tweets déjà reçus.

Par ailleurs, vous pouvez toujours signer notre pétition ici, il nous faut plus encore de signatures (1450 pour l’instant) :

http://lapetition.be/en-ligne/petition-10319.html

Et voir notre revue de presse ici (nous en faisons également une page dédiée) : http://www.scoop.it/t/revue-de-presse-pas-de-justice-pas-de-paix

Et revoici les dernières videos et articles :

avec notre tribune dans Slate, qui fait un bilan de la campagne et s’adresse aux personnes qui ont tweeté…et aux autres : http://www.slate.fr/tribune/52405/je-nai-pas-porte-plainte-viol-temoignages

La video de TV5 : 

Et celle de LCI

lci-est-vous-mardi-27-mars-4yu25_2exyh_.html

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire

Et toujours, de nouveaux tweets et nouveaux journaux en parlent

Nous changeons de post, pour parler de la suite des tweets #jenaipasportéplainte.

4 nouvelles pages sur notre document word hier. Nous rappelons qu’il s’agit d’une initiative du manifeste Pas de justice pas de paix, soutenu par les associations Mémoire traumatique et victimologie et Femmes en résistance.

Que la campagne a commencé le 1er mars avec le lancement des visuels sur le thème de #jenaipasportéplainte et que le 7, nous avons publié une plainte symbolique que nous avons déposé en 70.000 exemplaires devant le Palais de justice pour les 70.000 femmes qui chaque année, ne portent pas plainte.
De plus en plus de blogs et médias parlent de l’initiative, à retrouver sur notre scoop.it.
Et vous pouvez toujours signer la petition et rejoindre notre page facebook ou nous suivre bien sûr sur @manifestePJP sur twitter.

Et puis, suite à l’initiative London Feminist, #ididnotreport, sur twitter, nous avons décidé de lancer pour la Frace le hashtag #jenaipasportéplainte. Depuis, c’est une avalanche de témoignages, que certaines ont déjà assimilé à un nouveau manifeste des 343. Car même si nous anonymisons les témoignages pour éviter insultes et menaces, ils sont tous vrais. Ils sont terribles. Beaucoup de viols très jeunes, toujours l’entourage ou presque, et de plus en plus de femmes qui ne l’avaient jamais dit.

Et nous ferons tout pour qu’ils ne restent pas "que" des tweets, mais pour qu’ils servent à la prise de conscience de la société de ce que vivront les femmes tant qu’il y aura violences sexuelles et sexistes.

#jenaipasportéplainte ce n’était pas du viol, c’était juste caresser discrètement mes seins, j’avais 12 ans, j’étais sur ses genoux.#

#jenaipasportéplainte aussi pcq vu la loi actuelle,son application,ma plainte ne servirait a rien,à part à me décourager,pas assez de preuve

#jenaipasportéplainte et n’ose parler que s twitter strictement anonymement et pourtant j’ai pas braqué une banque,de quoi suis je coupable?

#Jenaipasporteplainte parce que la 2e fois, j’aurais du réussir à m’enfuir.

Je découvre #jenaipasportéplainte. Tellement touchée. Tellement avec elles.

Une pensée avant de dormir pour toutes les victimes silencieuses qui enfin osent se confier #FF @ManifestePJP #jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte. J’avais 15 ans et j’étais certaine que c’était de ma faute. Alors, je me suis tue pendant 27 ans.

#Maroc: 1 fille de 16ans, #RIPAmina, a porté plainte et a été forcée dépouser son violeur.koikon fasse on est foutue?#jenaipasportéplainte

Parce qu’on en a pas conscience tout de suite, et qu’après c’est trop tard, #jenaipasporteplainte #ididnotreport.

#jenaipasportéplainte j’avais 6 ans c’était mon cousin, mon père alcoolique me battait j’ai rien dit même pas pleuré j’avais trop peur

avez vous remarqué comme peu de tweets #jenaipasportéplainteracontent des viols par inconnus violents ? combien nbrx ceux par les proches ?

#jenaipasportéplainte à 5 ans, ds le bain avec grand cousin met ses doigts dedans et "fait" sur moi ds ma bouche, pas compris, j’ai crié.

#jenaipasportéplainte une plainte pr viol est souvent en correctionnelle, sil y a non lieu j’ai trop peur qu’il m’accuse et devoir le payer

#jenaipasportéplainte Pc.qu’1 fille qui a porté plainte ds l’entourage dun proche a juste obtenu une interdict. d’approcher mais il est libre.

#jenaipasportéplainte pce que j’étais entrée volontairement chez lui pour un verre & me sentais coupable de ne pas avoir vu la suite venir

#jenaipasportéplainte parce que j’avais honte de m’être "laissée faire" et de ne pas avoir crié assez fort

#jenaipasportéplainte parce que je me suis convaincue que ce n’était pas si grave. 12 ans après je réalise que je ne m’en suis pas remise

C’était un viol "correctif" #jenaipasportéplainte

#jenaipasporteplainte parce que je n’étais pas censée faire du stop ce jour-là, parce que j’ai eu peur de mes parents .

I was 10, he followed me in the staircase, he tried to touch me, i scream aloud, I was lucky to escape #IdidNotReport#jenaipasporteplainte

#jenaipasportéplainte parce que j’avais trois ans et que c’était mon grand père

#jenaipasportéplainte parce que j’avais 5 ans et que c’était mon grand frère

#jenaipasportéplainte parce j’avais 12 ans et que c’était un autre de mes frères

#jenaipasportéplainte parce que j’étais trop petite et que ma mère a su et cautionné, que mon père était absent

#jenaipasportéplainte parce que j’avais 13 ans et que je ne savais pas que c’était un viol

#jenaipadportéplainte J’ai vécu une première expérience sexuelle non consentie pourtant je disais NOOOOOOOOOOOON

#jenaipasportéplainte parce qu’il y avait prescription…

#jenaipasportéplainte parce que j’étais je suis anéantie…

#jenaipasportéplainte mais moi, je ne sais toujours pas plus qui je suis à 55 ans !!! quel gâchis !!!

de 9 ans à 14 ans #jenaipasportéplainte, a 14ans oui, j’ai 21 ans et ma plainte n’est toujours pas passée au tribunal, ou est la justice ?

#jenaipasportéplainte Il ya 2 ans, j’ai porté plainte pr viol, police a vu une ado bourrée en pleurs, ils me faisaient peur, j’ai tt arrété.

#jenaipasportéplainte par ce que dans ma communauté il y a plus de déshonneur à perdre sa virginité qu’à être un criminel!

#jenaipasportéplainte peur des réactions de l’entourage, peur de revivre ces scènes je suppose, difficile d’en parler, même proches

C’est pas évident à comprendre, en fait, quand on ne l’a pas vécu. La campagne m’aide aussi à comprendre. #jenaipasportéplainte

"À 17 ans, mon b-père m’avait fait pire, quand c’est le mari de ma cousine qui m’a attrapée" #jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte tentant de protéger ma douce mère de la dureté d’avoir une jeune fille aussi détruite. ½

2/2 #jenaipasportéplainte ne sachant pas non plus quels étaient mes recours, qui aurait pu m’aider. J’avais terriblement honte

#jenaipasportéplainte par ce que ce n’était pas la première fois et que j’ai dis oui pour que ça finisse plus vite

#jenaipasportéplainte Par ce que mon père m’a dit que si il y avait eu autant d’hommes, c’est que quelque part je devais le chercher!

#jenaispasportéplainte Pce que c’était moi qui était majeur par qu’ eux étaient mineurs Pcq j ai eu peur que ce st mon procès. 1/2.

#jenaipasportéplainte Et merci par ce que c’est 1ère fois que je le dis à quelqu’un. 2/2

par ce qu’ils ont écris en bleu blanc rouge mon nom tel adresse digicode et appel au viol sur les mur de la cité ½

Par ce que le policier m’a dit qu’il ne se deplacerait pas pour aller verifier et que a était classé sans suite

La police m’a renvoyé chez moi et ses copains m’ont dit que je le chercher bien. Ils l’ont vu me frapper et se sont tu

#jenaipasportéplainte grâce à vous, pour la première fois, je me sens… je ne sais pas. Merci

#Jenaipasporteplainte (parce que j’étais trop jeune, parce que j’avais peur d’être seule contre tous)

#jenaipasportéplainte par ce que j’ai porté plainte pour des faits mineur et quand j’ai raconté à la policière le… Elle m’a ri au nez

#jenaipasportéplainte Par ce que lorsque je suis obligé de dire le mot je pense a la couleur entre le bleu et le rouge

#jenaipasportéplainte par ce que OUI c’etait un acte de pénétration d’un sexe dans un sexe avec menace puis surprise et violence… MAIS NON

C’était le fils du patron de ma mère #jenaipasportéplainte elle aurait perdu son boulot

#jenaipasportéplainte parce que javais 7 ans que ce grand oncle pédophile était protégé par sa famille

#jenaipasportéplainte mais je le ferais bien si j’étais sur que cela ne me porterais pas et jamais,préjudice à MOI, mm si ça aboutissais pas

#jenaipasportéplainte ms si j l’ai surmonté et q j’en parle aujdhui cest que qqun, et 2-3p et + m’ont répété que "ce n’était pas de MA faute

#jenaipasportéplainte aussi pcq pr éviter les attouchements du kine ma mère m’a dit de mettre des ss vêtements moins voyants moins jolis

#jenaipasportéplainte vous ne pouvez pas savoir comme ça soulage d’en parler sur twitter

#jenaipasporteplainte pcque j’avais bu et que j’ai rien pu faire. J’ai pensé à sa femme aussi qui est(était?) mon amie mais qui n’a rien dit

#jenaipasportéplainte et j’en suis soulagée vu comme la société et la justice traitent les victimes…

#jenaipasportéplainte J’ai mis longtemps a comprendre/’accepter que c’étt 1violeur et pas juste 1 malhonnête q. profite des filles saoules.

J’avais 23 ans, c’était mon copain… J’ai mis du temps à me dire « c’est un viol » #jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte Violée ya 40 ans, après + de 103 hospitalisations post trauma, mon épouse a porté plainte au Procureur. Prescription.

#jenaipasportéplainte parce que c’était "rien", parce que mes parents ne m’ont pas crue.

#jenaipasportéplainte sacré devoir conjugal: il en détruit des femmes !!!

j’étais complètement isolée dans ma campagne, impossible d’en parler #jenaipasportéplainte

il m’a dit, vu ta gueule j’te rends service #jenaipasportéplainte

Attouchements de mon oncle il y a 20 ans. Il est mort maintenant. Je l’ai dit à ma mère. Mais ça fait toujours mal. #jenaipasportéplainte

J’ai été violé par mon cousin à 11 ans #jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte parce que ma jupe était trop courte…

Ça c’est passé à la soirée bizutage de ma fac de medecine#jenaipasportéplainte

Je croyais que je me racontais ds histoires, au moment de mourir mon père m’a dit pardon #jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte pcq délai de prescription dépassé malheureusement. Mais courage à toute ceux et celles qui ont été agressés.

Deux agressions sexuelles et deux viols, ça fait beaucoup en cinq ans… (entre 1996 et 2001) #jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte Le dernier, le plus violent il y a 10 ans. Ca fera 11 en juillet. 3 hommes armés ont croisé ma route au mvs moment.

#jenaipasportéplainte J’ai cru mourir quand ils m’ont forcée à monter ds leur voiture. que com je pouvais les reconnaître, ils me tueraient

J’ai très vite oublié leurs visages. J’ai cru mourir de honte aussi. Que ça se voyait sur moi. Et #jenaipasportéplainte

Je pensais que si j’en parlais, je risquais de devenir folle à force d’y penser.#jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte Qu’il fallait surtout que je m’attèle à remettre en marche ma montre existentielle, fracassée par ce traumatisme 3/5

#jenaipasportéplainte pensé quon allait me dmder cekeje faisais à c’t heure-là dans ce quartier. 4/5

#jenaipasportéplainte Et puis ils ne m’avaient pas tuée, c’était le principal. En fait, si, ils m’ont tuée. Mais je ne suis pas morte. 5/5

#jenaipasportéplainte, un seul mot inceste, trop jeune et seule, brisée, pour être entendue.javais huit ans et c’était mon père ,mon frère

#jenaipasportéplainte entre autre pcq une "amie m’a dit "si ça avait été moi je lui aurait mis une claque il aurait arrêté", ben oui voyons

jaiportéplainte mais on a classé sans suite sans l’interroger, comme je l’ai appris en au bout de trois mois #jenaipasportéplainte 1/2

#jenaipasportéplainte Alors j’ai dit "d’accord, merci" et depuis je n’ai pas porté plainte, à quoi bon ? 2/2

#jenaipasporteplainte me paraissait trop difficile de raconter et revivre toutes ces horreurs. J’ai 27 ans,c’étt ya 11 ans:personne n’est au courant

1 commotion cérébrale, 3 mois de trithérapie, malgré ça la police a douté, j’ai retiré ma plainte donc au final #jenaipasportéplainte

c’était il y a 22 ans je me souviens exactement de ce que je portais, triste non?#jenaipasportéplainte 

#jenaipasportéplainte J’avais 19 ans. J’étais à 800 km de chez moi à l’étranger. C’était le lendemain de fête de Réveillon, un 1er janvier

2 garçons avec lesquels j’avais dansé Je les connaissais, sans plus. Je sortais d’une rupture amoureuse, #jenaipasportéplainte 2/..

#jenaispasportéplainte je ne les ai pas "allumés", j’étais habillée de manière très "sage", robe longue, manches longues, col Mao.. 3/…

se sont introduits dans ma chambre (auberge de jeunesse), n’avais pas de clé. Avec un grand couteau de boucher#jenaipasportéplainte 4/…

Ca a duré 4h, ils étaient saouls. n’ai pas bougé, même pas murmuré. ils ont fini par s’endormir à côté de moi#jenaipasportéplainte 6/

J’ai réussi à m’enfuir. Je ne me souviens pas comment j’ai rejoint la gare de B. un trou noir dans mes souvenirs 7/..#jenaipasportéplainte

Pendant 3 semaines après mon retour, je n’ai pas pu parler. Je n’ai rien dit à mes parents. #jenaipasportéplainte 8/…

Le gynécologue qui m’a soignée m’a dit "vous avez de la chance, vous n’étiez pas vierge" (!!!). #jenaipasportéplainte 9/…

#jenaipasportéplainte Pendant30 ans, jai vécu avec ce souvenir, j’ai fait comme si cela n’existait pas. J’ai eu un mari, des enfants. 10/…

En décembre 2010, je me suis retrouvée dans une situation professionnelle qui a réveillé ma peur. #jenaipasportéplainte 11/…

Depuis, je suis en arrêt maladie. Je vis seule chez moi. Crises de panique la nuit. #jenaipasportéplainte 11/…

En plus de mes problèmes psychologiques, j’ai développé des "vraies pathologies organiques". #jenaipasportéplainte 12/…

Le peu de personnes qui ont su ont eu des réactions blessantes "j’espère que ça te servira de leçon" #jenaipasportéplainte 13/…

"tu l’as peut- être cherché involontairement", "c’est le fantasme de beaucoup de femmes". #jenaipasportéplainte 14/15

#jenaipasportéplainte J’ai 52 ans. Je ne supporte plus, depuis un an, que l’on me touche, à part les médecins. Merci de m’avoir lue.. 15/15

je veux juste vous dire moi aussi #jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte "j’avais 7-8 ans, c’étt mon oncle. Je ne l’ai jamais dit pcq mon père pense que les homos sont des erreurs de la nat

Ma soeur est partie dans la cuisine avec son copain, ses amis se sont "amusés" avec moi. #jenaipasportéplainte prescription

#jenaipasportéplainte mon oncle. Il a commencé quand j’avais10 ans. il me disait de me taire, sinon il ferait la même chose à mes sœurs

je devais avoir 8-10 ans. Ma tante venait dans ma chambre cqe fois qu’elle venait à la maison. #jenaipasportéplainte qui m’aurait cru ?

"#jenaipasportéplainte la 1ere x que j’en ai parlé, dans une soirée avec des amis proches, saoule. Il n’y a que comme ça que c’est sorti.

Mon père me faisait ces choses, me frappait. Mes amis m’ont poussée à porter plainte. #jenaipasportéplainte ¼

Je l’ai fait, maisa été classé ss suite à cause de mon "instabilité psychologique et tendance à la mythomanie" #jenaipasportéplainte2/5

#jenaipasportéplainte J’ai pourtant 5 personnes qui sont venues témoigner pour moi, mais cela n’a rien changé". 5/5

#jenaipasportéplainte Il ft que ça cesse. Il faut que la police arrête de demander aux victimes de prouver qu’elles sont bien des victimes.

àprès 3ts un internement psy, une amnésie traumatique, crises de panique on est crédible pour personne, juste folle.#jenaipasportéplainte

Pcq mon psy m’a dit que j’avais inventé pour me rendre intéressante et que à 5 ans on a pas de souvenirs #jenaipasportéplainte

Pcq j’ai déja à peine la force de survivre… pas de force pour combattre la société qui prendra son parti. #jenaipasportéplainte

quand ma gynéco m’a dit " vous y allez fort ou quoi? ilya des lésions, il faut arrêter si vous avez mal" j’ai eu honte.#jenaipasportéplainte

lai dit à ma belle-soeur, elle m’a dit "tu n’auraisjamais du me le dire oublie, va de l’avant, c fini, il est parti" #jenaipasportéplainte

Pcq chaque jour m’éloigne des preuves nécessaires à une possible enquête #jenaipasportéplainte

on m’a dit " de tte façon une fille si elle veut pas ca bloque, ca passe pas c ke tu voulais…" Non je voulais pas #jenaipasportéplainte

Pcq y a que par vous que je peux parler sans me faire juger ou qu’on me dise que j’exagère et que c’est pas possible.#jenaipasportéplainte

si je dis les détails c’est pire kin film violent à la télé & c’est pas crédible aux yeux de certains comme mes "amis"#jenaipasportéplainte

Pcq ceux a qui je l’ai dit m’ont presque tous tourné le dos.#jenaipasportéplainte

C t ya 3ans j’a v 19ans, il ma refilé le sida #jenaipasportéplainte trop honte jsuis un mec ½

qd té un mec tu va pa au flic il se foute de ta gueule#jenaipasportéplainte 2/2

#jenaipasportéplainte ou plutôt si, mais la plainte a été classée. Des aveux partiels ne sont donc pas une preuve.

il avait 35 ans, moi 14. il était comme un père, mon seul ami.#jenaipasportéplainte 1/3

Le jour où il m’a dit : l’amitié faut que tu me la prouves en m’écartant les jambes, #jenaipasportéplainte 2/3

j’ai plongé dans un puits sans fond. #jenaipasportéplainte 3/3

#jenaipasportéplainte enfin si, mais ça a été classé. Après tout, il n’avait pas 18ans, c’était pas sa faute. J’en avais 10.

#jenaipasporteplainte c’etait mon corresp allemand en terminal

#jenaipasportéplainte parce que j’avais moins de cinq ans, que j’ai tout refoulé et que le violeur était mon géniteur, ce soit-disant "père"

13 ans en fugue, les féminicides n’existent pas en 1969#jenaipasportéplainte

#jenaipasportéplainte c’était mon géniteur et ma génitrice, j’étais un jeune garçon de 8 ans, ils étaient incesTUEURS

#jenaipasportéplainte parce qu’il me semble encore que j’en suis seule coupable. Je pense encore que c’est de ma faute.

#jenaipasportéplainte Impossible d’en parler … Déjà qu’elle (ma mère) va me tuer! Message d’une amie reçu hier qui n’a pas porté plainte

#jenaipasportéplainte qd mon mari m a tabassé à coups de pieds dans des toilettes devant nos enfants pcq je lui annonçais que je le quittais

 

mon père m’a dit c’est normal ça se fait dans toutes les familles tes copines font pareil ça a duré 4 ans : #jenaipasportéplainte 

 

j’avais 13 ans : quand j’en ai parlé à ma mère elle m’a dit si ça s’est passé c’est que tu le voulais bien #jenaipasportéplainte 

 

j’étais une enfant, quand j’ai parlé on ne m’a pas cru, maintenant j’ai 40 ans je suis une femme brisée  #jenaipasportéplainte 

 

on m’a dit ne le dis pas à maman, elle a de la tension, elle pourrait en mourir, j’étais bête et naîve #jenaipasportéplainte 

 

tu es une menteuse, je vais te jeter par la fenêtre si tu n’arrêtes pas de mentir a dit mon bourreau  #jenaipasportéplainte 

 

violée à 18 ans par un inconnu, ma mère m’a dit pour toi c’est pas grave tu n’étais déjà plus vierge  #jenaipasportéplainte 

 

à la naissance de mon enfant, 8 ans après les viols tout est remonté à la surface,  j’ai porté plainte mais l’affaire a été classé sans suite

 

il se faisait passer pour un père exemplaire, bon père de famille, il prenait ses précautions il me donnait la pilule #jenaipasportéplainte 

 

l’assistance sociale m’a dit vous savez qu’il risque d’aller en prison, j’avais 22 ans #jenaipasportéplainte 

 

quand je l’ai dit à ma mère elle m’a dit en hurlant comment peux-tu me faire une choses pareille #jenaipasportéplainte 

 

c’était un copain il m’a immobilisé j’ai dit non mais on m’a dit que ce n’était pas ça un viol #jenaipasportéplainte 

 

La psychiatre du CMP m’a alors demandé si je ne prenais pas un

certain plaisir à me positionner en victime #jenaipasportéplainte 

 

J’avais 16 ans j’ai été séquestrée et violée par deux hommes la juge a dit Il faut faire comme si rien ne s’était passé car c’est très mauvais de se poser en victime tout psychologue pourrait me le dire

 

j’étais apprentie, il m’a coincé contre le mur et mis un doigt dans le vagin je ne savais pas que c’était un viol  #jenaipasportéplainte 

 

c’était mon médecin on m’a dit pourquoi tu es retournée le voir #jenaipasportéplainte 

 

j’en ai parlé à une psychiatre, elle m’a dit c’est rien ce sont des jeux d’enfants, c’était mon frère il avait 10 ans de plus que moi, ce jour là j’ai failli me suicider #jenaipasportéplainte 

 

violée à 16 ans dans la rue par un inconnu je me suis mise à boire et à me droguer à partir en vrille on m’a hospitalisée en psychiatrie quand j’ai parlé on m’a dit que je délirai #jenaipasportéplainte 

 

c’était un photographe mes parents m’ont dit tu croyais quoi, les hommes c’est comme ça #jenaipasportéplainte 

 

ils étaient trois ils m’ont dit si tu parles t’es morte et ta mère et tes frères aussi j’ai toujours aussi peur #jenaipasportéplainte 

 

il m’a fallu plus de trente ans pour que les souvenirs reviennent j’avais sept ans les faits sont prescrits #jenaipasportéplainte 

 

j’ai mis plus d’un an à réaliser que j’avais subi un viol c’était un voisin #jenaipasportéplainte 

 

mon médecin quand je lui ai parlé m’a dit qu’il y avait pire que mon cas dans la vie, ce qui m’a fait culpabiliser. #jenaipasportéplainte 

 

c’était mon kiné au lieu de fuir, j’y étais retournée, j’éprouvais de la compassion pour lui, je pensais que je pouvais l’aider. #jenaipasportéplainte 

16 ans, personne ne sait que je suis sortie, il faut que je rentre, ils m’ont emmenée dans leur voiture #jenaipasportéplainte

 

Quelle aurait été ma vie , si ma mère avait dénoncé le voisin qui à abusé de moi tte petite et ma violé sauvagement#Jenaipasportéplainte

 

Quelle aurait été ma vie si elle avait pris ma défense, si elle n’avait pas cautionné ces actes immondes ? #jenaipasportéplainte 2/4

 

#jenaipasportéplainte Mon père aurait-il osé abuser de moi en sachant qu’elle serait prête à le dénoncer???3/

 

pt-on redonner garde à un père abuseur ap. sortie de prison sachant qu’il a d’autres enfants en bas âge #jenaipasportéplainte 4/

 

Pour ma part, ayant appris que mon père à récidivé sur d’autres, le réponse est catégorique: NON!!! #jenaipasportéplainte

 

Si ma mère n’aurait pas cautionné tout ça, j’aurais certainement pas encore été abusé par un médecin!!! #jenaipasportéplainte

 

prise en charge et une thérap. Fam. étaient indispensables, pr q les souffrances c’est de se perpétuer Rien à été fait.#jenaipasportéplainte

parce que je ne savais pas que quand on n’a pas envie, qu’on dit non et qu’on essaye de le repousser, c’est un viol#jenaipasportéplainte

 

parce que je n’ai ni crié, ni mordu, ni frappé #jenaipasportéplainte

 

parce que j’ai continué à le voir et ça a continué#jenaipasportéplainte

 

pq je croyais que c’était juste, commme ça, &que si je n’étais pas bien, c’était pcq c’était moi qui n’étais pas normale #jenaipasportéplainte

 

parce qu’une autre amie ne comprend pas pourquoi tu n’as pas crié alors qu’il y avait des gens à côté #jenaipasportéplainte

 

parce qu’un psy te dit que quand il n’y a pas de couteau, ce n’est pas un viol ; #jenaipasportéplainte

 

parce que je n’ai pas envie que ma famille sache ; parce qu’avec tout ça, aucun policier ne me croira ; #jenaipasportéplainte

 

parce que si je porte plainte, ce sera requalifié en agression sexuelle et que maintenant, il est trop tard. #jenaipasportéplainte

 

envie doublier et de passer à autre chose : c’est beaucoup demander ? #jenaipasporteplainte car ce serait trop dur de tout expliquer

 

#jenaipasportéplainte parce qu’encore en france aujourd’hui la victime c celle qui dérange le petit confort de croyance/de calme des autres

 

J’avais 19 ans les médecins et mes parents ont décidé pour moi,passer à autre chose pour oublier viol,IVG et TS donc#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte qd mon mari m a tabassé à coups de pieds dans des toilettes devant nos enfants pcq je lui annonçais que je le quittais

 

#jenaipasportéplainte quand à 11 ans il m’a forcée à une fellation sinon il monterait mes frères contre moi car je n’étais qu’une fille….

Publié dans Pas de justice pas de paix | Tagué | 1 commentaire