Près de 500 tweets #jenaipasportéplainte, en 3 jours ! Pas de justice, pas de paix !

#Nous avons lancé jeudi pour la France le hashtag #jenaipasportéplainte. Il a été retweeté des centaines de fois. Et le phénomène ne s’arrête pas. Comme prévu, les trolls ont passé leurs chemins, les témoignages restent. il y en a maintenant près de 500.  En voici  recension la plus complète possible.  Le Monde, Europe1, Elle.fr, Terrafemina, Madmoizelle.com en ont parlé ainsi que de nombreux blogs. Vous pouvez retrouver tous les liens ici : http://www.scoop.it/t/revue-de-presse-pas-de-justice-pas-de-paix

 Le hashtag, envahi par moment par des « trolls », des perturbateurs, a aussi montré combien est justifiée la difficulté de se dire et de porter plainte : signe de la réaction de la société qui ne veut pas voir. Car lire tous ces tweets, c’est dur. C’est vrai. Mais ce qui est dur, c’est de se dire que tous ces crimes ont été commis et n’ont pas été punis. Et que derrière les quelques centaines de témoignages, il y en a des milliers d’autres. Dur aussi, de voir qu’aujourd’hui, toutes celles et ceux qui nous les livrent, vivent toujours avec. Certaines personnes nous envoient des messages deux jours après leur tweet, signe de l’importance que cette campagne représente pour elles. Encore une fois, merci à toutes, à tous.

Nous avons enlevé les identifications, mais tous les témoignages ont été reçus, soit sur le fil twitter, soit sur l’adresse du manifeste pasdjusticepasdpaix@gmail.com soit en message privé sur facebook et twitter.

#jenaipasportéplainte parce que j’avais 19 ans et que c’était mon « copain » #DateRape #IdidNotReport

 

#jenaipasportéplainte parce que j’avais 14 ans et que c’était mon prof

 

#jenaipasportéplainte parce que c’était une tentative ratée et que, du coup, pour le prouver, c’était la merde.

 

#jenaipasportéplainte p.que des années + tard la personne qui ma fait ça travaille dans le monde médical aux clans protecteurs

 

 #jenaipasportéplainte parce que Zorro est arrivé juste à temps pour l’empêcher de me violer,et qu’une tentative « c pas si grave »

 

#jenaipasportéplainte, rongée par la honte, la peur, la douleur. La colère ? Oui, envers moi. Ms qu’est-ce que j foutais là ?

 

#jenaipasportéplainte j’imaginais les mines défaites de mes parents. J’allais pas leur infliger ça tout de même ?!

 

#jenaipasportéplainte, mes amies non plus. Et puis de tte façon, maintenant ya prescription, alors… MERDE !

 

J’ai porté plainte. L’avocate m’a bien préparée, le juge m’a entendue. Ms prescription. Je ne suis qu’1 parmi des milliers!:/

 

Comme beaucoup à bout de force #jenaipasportéplainte

 

C’était mon cousin et j’avais peur que ma famille ne me croit pas#jenaipasporteplainte

 

« J’étais tétanisée, j’ai pensé « non !  » mais je ne l’ai pas dit… » #jenaipasportéplainte

 

Mon médecin n’a pas voulu me faire un certificat médical#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte Ma soeur, elle, avait 18 ans, elle était domestique aussi. Le viol n’était pas un crime

 

#jenaipasportéplaintepersuadée que jamais ils ne seraient retrouvés. Ne parlons même pas de jugement.

 

#jenaipasportéplainte parce que j’avais 15 ans, et que c’était un « simple » attouchement.

 

#jenaipasportéplainte j’étais seule en Espagne et c’était mon coloc, je n’ai pas su quoi faire.

 

#jenaipasportéplainte p. que ma mère a pas voulu quand j’étais petite pr protéger mon instit, si 0,01% de chances d’innocence

 

C’était mon cousin et j’avais peur que ma famille ne me croit pas#jenaipasporteplainte

 

C’était mon oncle, c’était « que » des attouchements… J’avais honte, j’ai eu peur des conséquences sur la famille… #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte avais 52 ans ai reçu des menaces de mort de ses copains +eu des relations, vois la vie en N&B.Suis une morte vivante.

 

#jenaipasporteplainte mais j’aurais dû. Comme beaucoup je regrette

 

Il est revenu une semaine plus tard et a tellement insiste que j’ai fini par laisser faire #jenaipasporteplainte 

 

Il m’a convaincue que j’en avais envie et qu’il me rendait service. Et on bosse dans la même boite. Et j’avais bu. #jenaipasporteplainte

 

#jenaipasportéplainte parce qu a douze ans  » on imagine beaucoup de choses »

 

Parce que j’étais trop petite, parce que c’était mon grand père…#jenaipasportéplainte

J’avais 6 ans et c’était ma mère. #jenaipasportéplainte

 

Je le croise encore(et j’ai porté plainte trop tard mais il a malgré tout été auditionné). Question de prudence donc…#jenaipasportéplainte

 

Parce que c’est un homme qui a beaucoup d’influence dans ma ville qui a beaucoup d’influence dans ma ville#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte ‘entre sa manipulation et les réactions traumatiques incompréhensibles, j’apparais comme « non crédible » pour beaucoup.

 

#jenaipasportéplainte chaque fois que je le croise depuis la plainte, je vois la haine dans ses yeux et le mépris de ceux qui le protègent.

 

#jenaipasportéplainte J’avais 15 ans et je n’ai pas crié assez fort

 

#jenaipasportéplainte Parce que j’étais petite et que je ne savais pas que c’étais mal.

 

#Jenaipasportéplainte car le policier m’a dit que c’était de ma faute. Bah ouais une fille à 2h en jupe tte seule c’est scandaleux !!

 

#jenaipasportéplainte contre mon oncle alors qu’il a fait des attouchement a ma grande soeur trop faible, il y a quelques année.

 

#jenaipasportéplainte parce que c’était mon mec… et je regrette de ne pas l’avoir fait.

 

#jenaipasportéplainte car je croyais que c’était normal…

 

parce que je sais que mes parents se désolidariseraient de moi, et que j’ai peur de leur faire du mal #jenaipasportéplainte

 

#Jenaipasportéplainte parce que c’était mon père, qu’il était saoul et qu’il m’avait attaché au radiateur de la cuisine « pour regarder ».

 

#Jenaipasportéplainte parce que j’avais 5 ans, je croyais que mon père jouait au « papa et à la maman » avec elle… qui n’était pas d’accord.

 

#Jenaipasportéplainte parce que j’étais trop jeune et j’avais peur. Maintenant j’ai un homme parfait et ce n’est plus que du passé.

 

parce que, quand j’avais 6 ans ma maman m’a dit de ma taire et d’oublier cette histoire, je me suis tue et j’ai oublié#jenaipasportéplainte

 

#Jenaipasportéplainte car je me sentais coupable : j’étais seule, tard, dans le métro (mineure à l’époque).

 

Parce que j’étais enfant, et n’avais pas conscience … #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte parce que déballer l’horreur devant un flic qui vous prend de haut c’est pas facile!

 

#jenaipasportéplainte parce que j’avais 14 ans, et que ça me semblait « anodin »

 

#jenaipasportéplainte parce que c’était mon copain, et que dans le couple, c’est pas possible..

 

#jenaipasportéplainte parce que je me suis défendue et que c’est resté une tentative

 

#jenaipasportéplainte parce que c était le mec avec lequel je vivais

 

Moi non plus, #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte j’avais 5 ans. Et nous sommes des millions comme ça, Pas de Justice, pas de paix !

 

#jenaipasportéplainte Les deux premières fois. Trop peur, trop jeune, culpabilisée… mais #jaiportéplainte pour le 3e.

 

Et je ne le dirai jamais, parce que cela tuerait ma mère d’apprendre qu’elle n’a pas pu me protéger. #TweetPrecedent#jenaipasporteplainte

 

Parce que j’ai été trop naïve, que j’ai fait confiance à un inconnu et qu’on m’aurait prise pour une imbécile #Jenaipasportéplainte

 

#Jenaipasporteplainte il me harcelait, devenait agressif. On m’a dit alors qu’il en avait le droit, c’était mon mari

 

#jenaipasportéplainte parce que personne ne peut croire que ça peut aussi arriver à un garçon.

 

#jenaipasportéplainte parce que c’était mon frère ainé et que ça aurait détruit ma famille. Je ne pouvais pas me sentir responsable de ça.

 

#jenaipasportéplainte parce que j’avais 13 ans et que je ne comprenais pas ce qu’il m’arrivait.

#Je n’ai pas porté plainte il m’avait dit de ne pas le dire à ma mère,j’avais honte, j’avais peur deèlui,peur que ma famille ne me croit pas.

 

#jenaipasportépalinte parce-que j’avais peur qu’on ne me croit pas, ou que j’avais fait exprès.

 

#jenaipasportéplainte j’avais 14 ans, lui + 10de+ il m’a fait croire que je l’avais bien cherché et que c’était un privilège pour moi

 

Parce qu’il m’a dit que personne ne me croirait, même pas mes parents, #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte J »ai été violée à 8 ans .je l’ai révélé étant adolescente. J’avais peur que le procès ne condamne pas mon agresseur.

 

#jenaipasportéplainte parce que vos proches cherchent en vous des réponses aux questions qu’ils ne savent pas poser, faute de soutien

 

#jenaipasportépleinte parce que je n’ai pas encore trouver le courage d’en affronter les conséquences

 

#jenaipasportéplainte on était une bande de pote’on a tous squatté et dormi ensemble. il s’est arrêté quand j’ai menacé de crier

 

#jenaipasportéplainte – par ce que un ami plus âgé est venu a ma rescousse et qu’avec mes 11 ans je n’avais pas vu le danger

 

#jenaipasportéplainte parce que c’était sûrement de ma faute et c’était toujours des hommes que je connaissais bien

 

#jenaipasportéplainte Ils étaient plusieurs, c’était dans un collège bien réputé, ils étaient jeunes, je n’ai pas réagi.

 

#jenaipasporteplainte dans la même organisation politique que lui, tout se sait très vite. Et lui,mieux « place » c est lui qu’ on aurait cru..

 

#jenaipasportéplainte ils m’ont frappée sur le sexe je pensais que c’était de ma faute j’aurais dû changer de trottoir

 

#jenaipasportéplainte c’était un troll, c’était une menace de meurtre et de viol, j’ai laissé passer

 

#jenaispasportéplainte c’était un universitaire. J’ai réussi à m’échapper. Cela ne m’est même pas venu à l’idée

 

#jenaipasportéplainte parce que c’était mon grand-père. J’aimais trop ma famille pour la voir se détruire.

 

#jenaipasportéplainte c’était mon cousin il m’a menacée si je parlais

 

#jenaipasportéplainte ma famille m’a découragée m’a dit d’oublier

 

Il se branle pendant mon 1° examen gynéco, j’avais 19 ans j’étais vierge #jenaipasportéplainte médecin de famille

 

#jaipasportéplainte parceque j’ai compris adulte que cela avait été des attouchements subtils ce truc pas compris quand j’avais 7 ans

 

#jaipasportéplainte parceque je crois que je l’ai évité de justesse en courant et que j’avais 13 ans

 

#jaipasportéplainte parce qu’ils m’ont « juste » arraché ma culotte

 

#Jenaipasporteplainte parce que cela aurait tué ma mère de savoir qu’elle n’a pas pu me protéger.

 

#jaipasportéplainte alors que ces photos ont été diffusée et projetée en cours, et m’ont suivies pendant 7 ans

 

#jenaipasportéplainte parcque avec tout cet alcool je ne pensais pas que certains viendraient me prendre en photo pdt l’amour ac mon copain

 

#jenaipasportéplainte Un soir j’ai revu une amie perdue de vue. Elle m’a confiée avoir été violentée, je n’ai pas su quoi dire.

 

#jenaipasportéplainte Mon meilleur ami a subit un viol, aujourd’hui il est mort, il s’est suicidé.

 

#jenaipasportéplainte Ma meilleur amie a été violée. J’ai mal.

 

Pqu’ un vieux Mr qui vs tripote, enfant, ds la rue, s’enfuit ensuite dans le néant sauf ds vos souvenirs #jenaipasportéplainte

 

Pque les adultes qui savaient autour de moi ont tt fait pour que je considère ma parole comme illégitime #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte J’avais 14 ans, j’ai réussi à m’extraire de la voiture de ce père de famille. Je ne l’ai dit à personne.

 

#jenaipasportéplainte pcq c’était mon ex mari

 

Parce qu’il m’a dit que personne ne me croirait, même pas mes parents, #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte parce que vos proches cherchent en vous des réponses aux questions qu’ils ne savent pas poser, faute de soutien

 

#jenaipasportéplainte parce que la honte vous submerge peu à peu devant le mur d’incompréhension que vous devez souvent seul surmonter

 

#jenaipasportéplainte parceque c’est elle qui a été violée,qu’elle dit qu’elle n’a pas encore la force d’attaquer son père, et que je l’aime

 

#jenaipasportéplainte parceque les flics m’ont fait des réflexions sur ma jupe courte. je me suis barrée. impossible d’affronter ça.

 

Qu’après quand cet ami soit partit au lycée. « les flics ne peuvent rien faire ». #jenaipasportéplainte

 

se protéger encore de son père, son meilleur ami était venu le matin chez lui. Violé la veille. #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte ….Après a vingt ans j’ai échappé a trois types après une heure de persuasion pour qu’ils ne me violent pas

 

#jenaipasportéplainte car j’avais 14 ans, lui plus de 10 de plus

 

#jenaipasportéplainte. C’était mon amoureux à l’époque…

 

#Jenaipasportéplainte parce que j’étais trop jeune, je ne comprenais pas que c’était anormal et que les secrets de famille sont à cacher

 

parce que c’était le frère de mon pti copain et que je logeais chez eux car en conflit avec ma mère, j’avais 15ans1/2#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte parce que j’étais en boite et saoule et que j’ai pas compris tout de suite.

 

#jenaipasportéplainte quand j’ai appris que la moitié de mes amis et de mes proches (hommes y compris) ont subis des violences sexuelles…

 

J’étais enceinte de mon agresseur #jenaipasportéplainte

 

#Jenaipasportéplainte mais je me dis que je dois le faire . Même si c’est contre X. La prescription est de 10 ans, ça fait 5 ans.

 

#Jenaipasportéplainte parce que je ne me vois pas aller a la police et revivre ca dans ma tête.

 

#Jenaipasportéplainte parce que j’en avais pas le courage

 

#Jenaipasportéplainte parce que ça m’a pris 2 ans pour comprendre qu’il m’avait violée. Je croyais que je n’étais pas normale. »

 

Il m’a dit j’suis flic #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte parce que la honte vous submerge peu à peu devant le mur d’incompréhension que vous devez souvent seul surmonter.

 

Je n’ai pas réussi à crier #jenaipasportéplainte

 

j’ai eu tellement peur… #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplaintej’avais honte, je me sentais sale.

 

Pque les adultes qui savaient autour de moi ont tt fait pour que je considère ma parole comme illégitime #jenaipasportéplainte

 

C’était il y a longtemps. #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte parce que je n’ai pas de domicile fixe

 

#jenaipasportéplainte parce que j’avais peur de perdre mon boulot

 

#jenaipasportéplainte parce que de toute façon, tout le monde trouve ça normal, une main au cul dans le métro. Enfin, pas qu’une…

 

#jenaipasportéplainte car je m’en voulais de ne pas avoir pu lui dire d’arrêter, et de l’avoir allumé.

 

#jenaipasportéplainte les deux fois où des hommes se sont masturbés devant moi. Je me suis dit que c’était pas si grave…

 

#jenaipasportéplainte 14ans agression sexuelle en pleine rue, je pensais que c’était ma faute de l’avoir « laissé faire », suis allée au lycée

 

#jenaipasportéplainte parce que le policier a refusé de prendre la plainte.

 

Un homme a profité de mon admiration amoureuse d’ enfant de 13ans pour me prendre ma virginité et mon enfance.#jenaipasportéplainte

 

Pensée sincère pour deux amies qui n’ont pas porté plainte: Par honte, peur, souffrance… Que sais-je. #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte parce que pour les flics à coté de chez moi « une tentative ça ne marche pas pour une plainte »

 

J’étais jeune, j’avais bu, on ne m’aurait pas cru et donc#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte parce que terrifié, et aucun moyen de me défendre…

 

#jenaipasportéplainte c’était mon compagnon, il m’a menacé.Le pire ce furent:le gendarme,le médecin et l’avocat minimisant le crime.

 

Il m’a suivi dans les escaliers, a 10 ans, j’ai eu de la chance, j’ai pu crier assez fort et courrir assez vite #jenaipasporteplainte

 

#jenaipasportéplainte car j’avais honte, car je pensais que c’était de ma faute, ça n’aurait rien changé, cela m’avait déjà changée…

 

#jenaipasportéplainte « Parce que je ne veux pas mettre un mot sur ça, parce que j’étais une enfant, parce que c’était un proche »

 

#jenaipasportéplainte j’avais 5ans et lui 12 an fils d’amis de mes parents. il m’a dit de me taire ou je serai accusée de mentir, j’avais honte.

 

#jenaipasportéplainte car j’avais 7 ans et c’était mon pédiatre. A chaque oscultation il mettait sa main dans ma culotte,

 

#Jenaipasportéplainte parce que c’était ma mère, parce que ce n’était que des attouchements….

 

#jenaipasportéplainte mon père a abusé de moi pdt 15 ans, en justice 1 juge a reconnu ses actes, autre m’a forcée a y retourner.

 

#jenaipasportéplainte Je n’ai pas porté plainte parce qu’a six ans on sait même pas qu’on peut le faire

 

#jenaipasportéplainte pcque c’était sûrement de ma faute et puis c’était toujours des hommes que je connaissais bien

 

#jenaipasportéplainte j’avais 3 ans et mon père a été condamné a 15mois ferme une justice un peu + juste permettrai de vivre avec – de colère

 

#jenaipasportéplainte il m’a dit: tu vas tuer ma mère si tu portes plainte m’a menacé de s’en prendre à un des enfants si je ne cédais pas

 

#jenaipasportéplainte « mon médecin n’a pas voulu témoigner de la fois où il m’a poussée contre le mur avec le bébé dans les bras,

 

#jenaipasportéplainte c’était mon copain, chef d’entrepr. Il m’a frappée et menacée avec une arme/le gendarme m’a dit on SAURA que vous mentez

 

#jenaipasportéplainte 18 ans, 2h du mat, un vieux sort subitement d’un porche m’enlace violemment, j’avais un rasoir dans mon sac…

 

#jenaipasportéplainte je n’ai pas porté plainte car je l’avais occulté, j’avais 7 ans, , je ne l’ai dit qu’a l’âge de 18 ans

 

#jenaipasportéplainte c’était à l’étranger. j’étais soûle. j’ai mis 7 ans à comprendre qu’inconsciente ne voulait pas dire consentante.

 

#jenaipasportéplainte Parce qu’avant, je ne réalisais même pas que c’était un viol.

 

#jenaipasporteplainte parce que c’était mon père qui plus est était policier …

 

#jenaipasportéplainte Violée de 6 à 12 ans par mon géniteur+menace de meurtre. Appris mon inceste: 20 ans, à 45, j’ai 58 ans.

 

#Jenaipasportéplainte ses menaces de mort et ses coups m’ont fait arrêter de me débattre.

 

#jenaipasportéplainte on m’a dit « tu as pas du te débattre tant que ça » je culpabilise.

 

#jenaipasportéplainte J’avais 17 ans, j’étais amoureuse, il avait été mon premier…

 

#jenaipasportéplainte allés dans ma chambre, j’avais du désir, mais il a été violent; parti ne l’ai jamais revu.ai tenté de me suicider.

 

#jenaipasporteplainte parce que c’était mon père, qu’il me faisait peur , et je n’y comprenais pas grand chose

 

#jenaipasportéplainte c’était Mon premier il m’avait fait boire, viol

 

#jenaipasportéplainte car mes parents m’ont culpabilisée et dans les années 80, dans les milieux populaires, on ne parlait pas de tout ça

 

#jenaipasportéplainte j’avais vu à la télé une femme violée à un procès accusées d’être promenée ss soutien gorge et avoir tenté ses agresseurs

 

#jen’aipasportéplainte de peur de devenir “la violée” de mon village, la violée de mon lycée, la violée de ma famille…

 

C’était il y a 28 ans, j’ai cru que je pouvais oublier#jenaipasportéplainte

 

#Jenaipasportéplainte pour raconter les violences faites aux femmes et aux enfants

 

#jenaipasportéplainte quand il s’est masturbé à côté de moi dans sa voiture, parce que je lui avais demandé de me ramener sans le connaître.

 

#Jenaipasportéplainte parce que je n’osais pas en parler et quand je l’ai enfin fait un an plus tard on ne m’a pas crue.

 

#jenaipasportéplainte parceque je crois que je l’ai évité de justesse en courant dès qu’il m’a lâché enfin la main et que j’avais 13 ans

 

séquestrée, violée par deux hommes #jenaipasportéplainte pcq ils m’ont laissé dans le coma et que personne ne m’a crue

 

Au mariage de mn père, 1 de ses amis, saoul, a tenté de m’embrasser & me serrer contre lui. J’connaissais ses enfants.#jenaipasportéplainte

 

Car c’était mon copain. Il m’a frappée et menacée avec une arme et le gendarme m’a dit  » on SAURA que vous mentez « #jenaipasportéplainte

 

C’était en 2007, j’avais 19 ans, c’était mon oncle.#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte Je n’ai pas porté plainte pour viol avec arme et enlèvement, car mineure en fugue (je fuyais un père violent).

 

il m’a sodomisée, j’avais trop honte de le dire #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte j’avais honte, je me sentais sale.

 

malgré ma fissure anale et mes blessures vaginales#jenaipasportéplainte

 

je n’ai pas eu le courage d’affronter la machine judiciaire, j’avais déjà vu des victimes être broyées #jenaipasportéplainte

 

 C’était il y a 28 ans, j’ai cru que je pouvais oublier#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte Parce que je me suis trouvée trop gourde de l’avoir suivi et qu’il a écrit « S… est une pute » sur un mur après.

 

#jenaipasportéplainte parce que j’avais honte

 

Parce qu’en France, le viol, c’est juste du libertinage#jenaipasportéplainte

Ma grand-mère m’a dit « c’est souvent que tu voudras pas mais les hommes sont comme ça ! » #jenaipasportéplainte

 

Je suis au bord des larmes en me souvenant de toutes les fois où#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte aussi pour ne pas être stigmatisée par cette affaire au boulot, par mes amis et rester « fréquentable » pour les garçons

 

#Jenaipasportéplainte et vu nb de tentatives d’agressions me ss tj demandée comnt une femme arrivait a ne jamais être violée de tte sa vie

 

#jenaipasportéplainte parce que je n’arrivais pas a y croire.

 

#jenaipasportéplainte pcq mon « amie » (fille de policier) m’a dit que je l’avais cherché,pas enfuie tout de suite

 

#jenaipasportéplainte pcq les filles autour riaient en disant qu’elles aussi y étaient passées.

 

#jenaipasportéplainte pcq je serais incapable de reconnaître mes agresseurs. pcq j’ai « seulement » eu très peur.

 

#Jenaipasportéplainte pcq ma réput avait déjà été salie par diffusion d’images de moi prises a mon insu,je pensait qu’on me croirait jamais

 

pour m’avoir punie de l’avoir trompé, c’est mon mari#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasporteplainte parce que j’avais peur de lui et de sa famille.

 

#jenaipasporteplainte parce que je ne savais pas qu’on pouvait le faire. Par ce que j’étais trop jeune et que j’avais peur de ma mère.

 

#Jenaipasportéplainte pcq la copine qui nous a présenté a excusé mon agression par le fait que notre histoire n’était pas assez « romantique »

 

#Jenaipasportéplainte pcq on m’a dit après le viol qu’il fallait que je choisisse mieux mes copains

 

#Jenaipasportéplainte pcq les réactions des trolls et détournement sur twitter sont le reflet de la façon dont on vous traite en vrai

 

#jenaipasportéplainte non plus qd j’ai réussi a m’enfuir de la voiture qui me ramenait chez moi et ne voulais plus me lâcher, j’ai couru

 

Il m’est arrivé un truc moche quand j’avais six ans#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte parce que Plainte est trop lourde, et que j’ai pas envie de me casser le dos.

 

#jenaipasportéplainte non plus qd un copain m’a dit que s’il me ramenait en voiture, il allait falloir y passer

 

#jenaipasportéplainte j’avais 25 ans. Surprise, gênée. Lui, médecin ostéopathe, l’air normal et professionnel. Je lui en veux toujours.

 

Je savais que ça n’effacerait rien. #jenaipasportéplainte.

 

De 6 a 11, mes oncles, régulièrement m’ont détruite,#jenaipasporteplainte, car ma famille ne m’a pas cru.

 

#jenaipasportéplainte La première fois j’avais 13 ans. Lui 30 ans. j’ai toujours peur….même ici

 

#jenaipasportéplainte A 16 ans, je n’ai pas porté plainte par crainte de n’être soutenue par personne

 

#jenaipasportéplainte A 21 ans 2de agression j’ai porté plainte,ma mère prévenue par la police débarque au poste en me traitant de menteuse.

 

#jenaipasportéplainte j’ai dû forcer les policiers à établir un portrait-robot correct qui a permis l’arrestation d’un violeur en série

 

#jenaipasportéplainte mal conseillée par un service d’aide aux victimes, dans une totale précarité, ai fini par me détourner de cette affaire

 

#jenaipasportéplainte 3 ans, l’effroi, le refoulement… 13 ans : honte… le silence s’est installé. Pas un mot même pour me le dire. Se taire.

 

#jenaipasportéplainte Parce qu’à bout de force face à sa manipulation, je suis retournée le voirJ’en crève encore de culpabilité.

 

#jenaipasportéplainte parce que je ne savais pas. il avait à peine 12 ans, moi 3. 1 toute petite fille, toute nouvelle àl’école maternelle.

 

#jenaipasportéplainte pce que ma tête a voulu oublier mais corps en a gardé les traces et ce jusqu’à le naissance de ma fille, il y a 4 ans.

 

#jenaipasportéplainte fils de ma nourrice. IL a profité d’une sieste pour me violer sans vergogne, me blessant dans mon corps et mon esprit.

 

Je savais que ça n’effacerait rien. #jenaipasportéplainte. NE PLUS SE TAIRE

 

Un an bientôt, 3 mois d’anti dépresseurs, xanax, lexomil,lui ne comprend pas pourquoi je suis mal #jenaipasporteplainte

 

Je ne sais qui c’est, j’étais droguée #jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte: j’ai porté plainte, mais il y avait une prescription de 10 ans.

 

#jenaipasporteplainte et ma copine M non plus qd en CM2 des garçons + agés l’ont enfermé ds les toilettes pr la tripoter

 

#jenaipasportéplainte et ma copine L non plus qd elle a du quitter sa boite pcq son maître de stage la tripotait des qu’il

 

#jenaipasporteplainte et ma copine P non plus qd elle réussi a s échapper de la maison ou 2 type voulaient la forcer a faire un plan a

 

#Jenaipasportéplainte et l’ex de mon frère non plus, elle avait été abusée pendant son

 

#jenaipasportéplainte la meilleure amie de ma copine A non plus, c’était son copain, ça « arrivait », elle ne savait pas quoi

 

#jenaipasportéplainte ma copine M non plus, c’était son copain du moment et son frère lui avait aussi promis de garder son

 

 #jenaipasportéplainte la cousine de ma copine C non plus c’était son copain du moment

 

 #jenaipasportéplainte c’etait son copain, F n’arrivait pas a le quitter, sa mère non plus n’avait pas porté plainte, elle c’etait son frère

 

#jenaipasportéplainte et ma copine M non plus, elle s’est débattue dans son allée et il est parti finalement

 

#jenaipasportéplainte et ma copine MC non plus elle avait réussi a lui échapper dans un compartiment trop vide de la sncf, a 17

 

#jenaipasportéplainte et ma collègue C non plus c’était son copain, il lui courait après dans l’appartement pour la violer

 

#jenaipasportéplainte et ma cousine E non plus, c’était en voyage, elle avait 6 ans, dans un pays étranger, des attouchements

#jenaipasportéplainte et mes copines non plus ce n’était que des mains sur la cuisse, et surtout le directeur du lycée

 

#jenaipasportéplainte et ma femme de ménage non plus, elle avait 15 ans, pas de toit, sa mère l’avait jeté dehors et « rien n’est

 

#jenaipasportéplainte et ma grand mère non plus, elle avait 7 ans lors de ses attouchements

 

#jenaipasportéplainte pour le kine qui me dévisageait ou matait des pieds a la tête a chaque fois que je me déshabillais en

 

#jenaipasporteplainte parceque j’étais d’accord pr des rapports mais pas pr ce qu’il voulait comme pratique,qui allait comprendre la

#jenaipasporteplainte parce que je me suis convaincue que j’en avais eu envie

 

#jenaipasporteplainte parce que j’ai compris bien après que mon kiné attendaitque je me retourne pour me frôler les fesses, j’avais 14

 

#jenaipasportéplainte pcq on m’avait expliqué ado que j’avais de la chance et que pour bcp la première fois était le fait d’un père/frère

 

#jenaipasportéplainte pcq le passé de J.Foster dans Les accusés m’avait bien appris que pr prouver le viol, il faut prouver son

 

#Jenaipasportéplainte pcq si les gens trouvent ça horrible à lire sur twitter, comment croyez vous qu’ils réagissent de vive

 

#Jenaipasportéplainte pcq qd vous en parlez de vive voix, les gens ne veulent pas savoir, pas entendre,pas imaginer,pas voir,pas

 

#Jenaipasportéplainte parce que j’avais 13 ans,j’ai couru et que c’était mon prof de planche, l’idole de l’hôtel ou nous étions en

 

#Jenaipasportéplainte et je ne connais pas une femme qui n’ai pas au moins une sale histoire a raconter

#jenaipasportéplainte pour ne pas être stigmatisée,qd une collègue a lancé « qd on se fait violer c’est la honte on le dit pas » ça c

 

#jenaipasporteplainte pcq avec tt cet alcool je me suis convaincue que j’en avais eu envie de faire ce qu’il voulait, cet inconnu et sa

 

#jenaipasportéplainte + tard pcq celle a qui j’avais confié la tentative de viol de mon adolesc me reparlais tj de « avec ce que tu as

 

 

#jenaipasportéplainte parceque je crois que je l’ai évité de justesse en courant dès qu’il m’a lâché enfin la main et que j’avais 13 ans

 

#jenaipasportéplainte aussi pcq mes amis qui le connaissaient et l’on su, ont rigolé en disant « il lui a montré sa b** et elle a eu peur »!!

 

#jenaipasporteplainte pour Haude, victime d’un viol collectif sur une plage, désormais internée dans un hôpital psychiatrique…

 

#jenaipasporteplainte pour toutes ces étudiantes qui ont abandonné pour cause de chantage sexuel de leurs directeurs de thèse

 

#jenaipasportéplainte mon « amie » s’est empressée de raconter « mes problèmes » dixit à ns collègues de bureau et moi j’ai gardé secret le sien

 

#jenaipasportéplainte mais je lui ait écrit tout le mal qu’occulter mes non » avaient fait, il a voulu s’excuser,s’expliquer,cétait trop tard

 

#jenaipasportéplainte et ce jour là j’ai compris que mes amies connaissances non plus, pourtant toutes avaient eu agressions,viol,tentatives

 

#jenaipasporteplainte pour tellement de camarades victimes de harcèlement sexuel à l’université #ShameOnYouLesProfs

 

#jenaipasporteplainte pour Isabelle violée par son »copain » de 20 ans de plus qu’elle, la gynéco a dit « boucherie », les flic s’en foutaient

 

#jenaipasportéplainte parce que j’ai mis 4 ans à comprendre que quand on dit « non » , c’est un viol

 

#jenaipasportéplainte parce que j’ai longtemps cru que c’était de ma faute

 

#jenaipasportéplainte parce que personne ne m’aurait crue, parce que c’était mon petit ami, parce que j’ai peur de lui et des représailles

 

#jenaipasportéplainte .…et parce que je n’ai aucune confiance en la justice face à la violence faite aux femmes.

 

#jenaipasportéplainteparce que j’avais cinq ans, et que je n’ai rien compris à ce qui m’était arrivé,

 

#jenaipasportéplainte parce qu’un petit garçon, ça ne fait pas de fellation à un grand de 3ème, et qu’un mec, ça doit se défendre.

 

crainte de ne pas revoir mes enfants/si placés dans une maison d’accueil/ pour ma part le choix a été vite fait...#jenaipasportéplainte

 

cette situation se retourne contre moi devant le juge..l’avocat de mon ex, dit qu’il n’y a pas eu de violence puisque#jenaipasportéplainte

 

#jenaipasportéplainte qd au collège les garçons me piégeaient dans un coin pour me toucher le sexe et les seins. Quand j’ai dénoncé, on a ri

 

#jenaipasportéplainte quand mon « fiancé » a essayé de me vendre à un autre homme

 

#jenaipasportéplainte pour une amie agressée par son mec, car les flics qui ns on reçues ont dit qu’il fallait 2 témoins, sinon pas plainte.

 

#jenaipasportéplainte quand le patron m’a dit « si tu couches pas je te fais l’enfer ». J’ai tenu 2 mois, puis virée

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Près de 500 tweets #jenaipasportéplainte, en 3 jours ! Pas de justice, pas de paix !

  1. fabrice dit :

    je suis un mec et c est trop dur……………….mais chapeau

  2. marie laure wasse dit :

    et bien moi si j’ai porte plainte car il s’agissait de proteger mes enfants.. et nous avons obtenu justice.. nous avons etes reconnus « victimes » et grace a cela nous avons « grandi ».. alors n’hesitez plus…courage a tous et toutes…

  3. sandrine70 dit :

    Reblogged this on A dire d'elles.

  4. Malou dit :

    Moi, j’avais 52 ans, j’ai reçu des menaces de mort de ses copains
    Depuis je n’ai plus eu des rélations, suis cassante, méfiante et vois la vie en noir et blanc.
    Suis une morte vivante.

  5. anaïs dit :

    J’avais 6 ans et c’était ma mère.

  6. RoseRouge dit :

    J’avais 15 ans et je n’ai pas crié assez fort

  7. Otir dit :

    #jenaipasportéplainte parce que c’était sûrement de ma faute et puis c’était toujours des hommes que je connaissais bien http://is.gd/CdAMZd

  8. Morgana dit :

    A 7 ans #jenaipasportéplainte , parce que c’était un cousin, et qu’a chaque fois qu’il faisait une bêtise, personne ne me croyais et j’étais punie a sa place; Et puis jouer au papa et a la maman tout nus a 10 et 7 ans, c’est « rien de grave, ça compte pas ».
    A 17 ans#jenaipasportéplainte, parce que c’était mon copain, dans les bras de qui mes amis m’ont poussés suite à une déprime, et que même si je ne l’aimais pas, et ne voulais pas, je n’ai rien dit, et j’ai laissé faire. Au fond de moi je pense que je me disais que je le méritais. Quand on est mal on pense souvent ça. J’ai pleuré après. Il s’est rhabillé et est parti en me laissant en plan sur le lit, il ne m’a pas regardé.

  9. G. dit :

    « #jenaipasportéplainte ni à mes 8 ans, ni à mes 20 ans, ni mes 22… Parce que les autres fois te paralysent de peur autant que la 1re.  » Celle là était de moi et je suis un garçon. De 27 ans.

  10. Anonyme dit :

    Je n’ai pas porté plainte parce qu’a six ans on sait même pas qu’on peut le faire ….Après a vingt ans j’ai échappé a trois types après une heure de persuasion pour qu’ils ne me violent pas ..si j’avais eu une arme ce jour la il y aurait eu trois morts et j’aurais été soulagée de les voir crever

  11. Anonyme dit :

    Moi aussi j’ai porté plainte poussée par une amie, plus exactement par ses parents, à qui j’avais osé me confier. Ensuite, avec l’accord de ses parents, elle m’avait proposé d’habiter chez elle et un soir, à table, j’ai raconté ce qui s’était passé : j’avais 17 ans, -n’avais reçu aucune éducation sexuelle, sujet éminemment tabou dans ma famille-, et je me suis fait coincer, dans une rue sombre de Sarlat, par un type qui m’a obligé à le masturber, je l’ai supplié de me laisser partir, c’était horrible ; près de 40 ans plus tard, je sens encore la souffrance qui revient à la surface, j’ai envie de pleurer sur l’enfant que j’étais qui n’a pas su se défendre. Cela s’est terminé par la question suivante dont je ne garantis pas l’exactitude des mots mais l’esprit : N’est-ce pas que ça fait envie une queue comme ça ? Ma main était pleine de sperme, je ne savais pas même pas ce que c’était.
    Les policiers m’ont montré beaucoup de photos d’hommes susceptibles d’être mon agresseur, je ne l’ai pas reconnu. Ils m’ont alors demandé de faire une ronde en voiture en leur compagnie un samedi soir. J’étais bien sûr seule avec au moins deux policiers, je ne me souviens pas très bien, mais en écrivant je retrouve le malaise ressenti. Mais, qu’est-ce que je fous là ? Qui s’occupe de moi et de ma souffrance ?

  12. Reblogged this on Sempre0allegra's Blog and commented:
    c’est bien de le dire et merci à ce blog de l’avoir permis. chapeau à ceux et celles qui ont témoigné

  13. bon alors je vais lire le mode d’emploi de twitter Merci pasdejusticepasdepaix

  14. manderleyQT dit :

    Merci de tout coeur pour tous ces témoignages poignants.La tentative de déstabilisation par des trolls montre bien la difficulté de parler, en France, en 2012.Le viol est un crime, la société le refuse, la justice légalement le considère comme un crime passible des Assises mais dans les faits correctionnalise cette monstruosité.Le crime devient alors un simple délit.C’était mon compagnon,je l’aimais comme je n’ai jamais aimé.Pour me posséder, pour me dominer et me chosifier Il m’a violé plusieurs fois.Il m’a tué par ces viols.Mais je ne lui en veut plus.En fait je suis en colère contre le gendarme,le médecin,l’avocat qui maladroitement ont minimisé ce crime alors qu’ils étaient censés savoir quoi faire.Ce fut désastreux.Un second viol.Merci d’exister et de vous battre à nos côtés, pour nous, pour nos soeurs, nos frères, nos enfants.Aujourd’hui il fait beau, c’est la week-end, un week-end printanier. Pourtant,ce week-end, statistiquement, plus de 260 femmes seront violées.

  15. Anonyme dit :

    Il y a 2 ans, le père de mes enfants a tenté de me tuer après une énième humiliations et agressions verbales en tout genres… Comme je suis restée inanimée quelques heures, et après avoir péniblement repris mes esprits, il n’a pas hésité à me jeter à la rue en pleine nuit… Quand je suis allée rassurer mes enfants ce matin-là à leur école…j’ai pris contact avec mon agent de quartier qui était au courant de ce que je subissais et qui m’avait conseillé de porter plainte mais en attirant mon attention sur le fait que suivant le magistrat sur qui ils allaient tomber, je risquais de ne pas revoir mes enfants dans l’immédiat car il les placerait dans une maison d’accueil et que cela prendrait plusieurs mois pour les récupérer… Alors pour ma part le choix a été vite fait…je n’ai pas porté plainte… Aujourd’hui cette situation se retourne contre moi devant le juge de la jeunesse (pour la garde de mes enfants)…l’avocat de mon ex, dit qu’il n’y a pas eu de violence à mon égard ou tentative de meurtre puisque pas de plaintes… J’ai rétorqué ce qui m’avait été dit…le juge de la jeunesse n’a pas contredit mes dires, loin de là…😦

  16. Anonyme dit :

    Et je pense à celles qui ne participeront pas à cette « action » hashtag parce qu’elles continuent à avoir honte de ce qui leur est arrivé, et ne veulent pas le partager sur twitter, de peur de se retrouver assimilée a une victime et rien d’autre.
    J’en fais parti.

  17. Anonyme dit :

    Mais puisqu’ici c’est anonyme.
    Il y’a 2 ans, j’ai porté plainte pr viol, la police a vu une ado bourrée en pleurs, ils me faisaient peur, j’ai tout arrété.

  18. Ping : Nous n’avons pas porté plainte | Crêpe Georgette

  19. inconnu dit :

    pcq délai de prescription dépassé malheureusement. Mais courage à toute ceux et celles qui ont été agréssés. La vie peut être belle, nous ne sommes pas que des victimes, notre vie ne doit pas se résumer à cela. Nous avons droit au bonheur, (peut être même un peu plus que les autres?). En tout cas, merci pour cette campagne!

  20. 13 ans en fugue, les féminicides n’existent pas en 1969 ;o)

  21. Anonyme dit :

    Quelle aurait été ma vie , si ma mère avait dénoncé le voisin qui à abusé de moi toute petite et qui ma violé sauvagement ???
    Quelle aurait été ma vie si elle avait pris ma défence, si elle n’avait pas cautionné ces actes immondes ????
    Mon père aurait-il osé abuser de moi en sachant qu’elle serait prête à le dénoncer???
    Peut-on justifier le fait que l’on redonne la puissance parternelle à un père abuseur, aussitôt après sa sortie de prison, en sachant qu’il a d’autres enfants en bas âge à la maison???Pour ma part, ayant apris que mon père à récidé sur d’autres, le réponse est catégorique: NON!!!
    Si ma mère n’aurait pas cautionné tout ça, j’aurais certainement pas encore été abusé par un médecin!!!
    Tout une famille a été profondément traumatisée !
    Une prise en charge et une thérapie familiale étaient indispensables, afin que les schémas et les souffrances cessent de se perpétuer sur les générations futures. Rien à été fait.

  22. Daria dit :

    Je n’ai pas porté plainte parce que c’est juridiquement impossible. On était trop jeune, c’est un jeu de petits enfants qui a mal tourné. Qu’est-ce que c’est dommage, et qu’est-ce que je souffre.
    Mesdames, battez-vous ! Je comprends vos témoignages, votre souffrance, votre honte, mais il faut se battre ! On se le doit à nous-même !
    Je comprends que certains ai eu peur de détruire leur famille, mais ce n’est pas vous qui l’avez détruite, c’est lui (elle dans quelques cas). Et il risque de continuer, de s’en prendre à vos frères, soeurs, cousins… En dénonçant un proche, vous protégez les autres et vous protégez votre dignité, votre vie ! Ne perdez pas espoir, levez la tête !

  23. Ping : Solidarité avec les témoignages boulversants de la campagne Pas de justice Pas de paix | Féministes radicales

  24. Anonyme dit :

    Merci à toutes celles qui témoignent car elles lèvent le voile sur le mépris, l’appropriation haineuse du sexe
    féminin, l’abus de pouvoir sur l’autre vulnérable : l’enfant innocent, démuni, la soeur, la cousine ou la copine dont la confiance est bafouée, ou l’inconnue capturée sous la menace. Elles révèlent toute la cruauté et la lâcheté qui font du violeur non un homme mais une brute quel que soit son niveau social.
    A ces témoignages de victimes on peut ajouter les révélations douloureuses de nos amies : Michèle, violée par son grand-père à 8 ans et menacée de fouet, Anne et Marie-France déflorées brutalement par leur frère…
    toutes blessées à vie.
    Il faut regarder les agresseurs sexuels comme des ennemis à combattre, de même que les machos (et leurs vassales) qui les cautionnent par leur appui ou leur silence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s